Blog

Un nouvel élan pour Signal Spam

La semaine dernière, Signal Spam a donné une conférence de presse dans le locaux de la CNIL en présence de la Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique.

Avec environ 90% du traffic email mondial composé de spam, l’association d’initiative public et privé propose aux internautes de lui signaler les spams reçu afin de pouvoir utiliser les signalements dans le cadre d’opérations mener par les autorités contre les émetteurs de ces spams.

La CNIL a confirmé avoir mené un peu moins d’une dizaine d’actions en 2009 grâce aux signalements et encourage les internautes à continuer de signaler les messages qu’ils considèrent comme du spam à Signal Spam.

A cette occasion, l’association a présenté la nouvelle version de sa plateforme de signalements de spam incluant de nouvelles extensions pour signaler les spams à partir des principaux clients de messagerie du marché : Outlook 2007 et les nouvelles version de Thunderbird.

« Il y a grand besoin de mobiliser l’internaute et lui offrir des moyens d’action. L’heure n’est plus au spam amateur et il y a une vraie guerre à mener »

La ministre a soutenu le projet en confirmant que le spam était un fléau nuisible à l’économie numérique, qu’il engendrait une baisse de la productivité des entreprises et qu’il était couteux en ressources énergétiques avec une consommation de 33 térawatt heures, soit la consommation en électricité de 2,4 Millions de foyers américains.

L’association est composé d’institutions : la CNIL, l’ANSSI, l’OCLCTIC, La direction Générale de la Gendarmerie Nationale, le BEFTI, des associations : l’AFA, l’AFOM, le BSA, la FEVAD, le SNCD, l’UDA et des entreprises : Microsoft, eBay/Paypal, CERT Lexsi, G Data Software, Return Path, Alinto et aussi des FAI tel que Orange et SFR qui ont confirmé que l’intégration du signalement Signal Spam dans les interfaces webmails de leurs clients de messagerie était à l’étude.

Cliquez ici pour vous rendre sur le site Signal Spam

Commentaires (5)

  1. Michoko - Répondre

    1 octobre 2010 at 9 h 17 min

    « un peu moins d’une dizaine d’actions en 2009 » ? Mais c’est ultra lamentable comme chiffre =D Surtout si les sentences sont les mêmes que celles infligées à Cdiscount (30 000 euros d’amende pour un CA dépassant le milliard) …

  2. Twitted by ToutMail - Répondre

    3 octobre 2010 at 9 h 15 min

    […] This post was Twitted by ToutMail […]

  3. admin - Répondre

    5 octobre 2010 at 12 h 29 min

    @Michoko

    La dizaine d’action en 2009 de la CNIL permet d’épingler le « haut du panier », sans compter les rappels à l’ordre qui ont un effet dissuasif sur le reste du panier.

    Il y aurait certainement des choses à revoir à la CNIL de façon à lui donner plus de pouvoir et de moyens pour assainir plus en profondeur le marché et les pratiques de l’email marketing Français.
    Signal Spam est, a mon sens, un outil formidable dans cette optique.

    Jérôme

  4. […] à mon précèdent billet sur Signal Spam, la CNIL a tenu à apporter quelques précisions sur les actions menées ces dernières années : […]

  5. admin - Répondre

    6 octobre 2010 at 9 h 00 min

    @all

    La CNIL a tenu a réagir par rapport au chiffre evoqué dans mon billet :

    http://www.email-way.com/signal-spam/precision-cnil-sanction-plainte-controle-signal-spam.html

Add a Comment