Blog

Orange lance sa boucle de rétroaction de plaintes agrégées avec Signal Spam

Orange_logoJusqu’à présent, aucun FAI français ne partageait automatiquement les informations concernant les plaintes spam générées par ses utilisateurs. Il fallait absolument passer par l’abuse desk de ceux-ci. Dès ce mois de septembre, la situation va changer. Orange a en effet décidé de collaborer avec Signal Spam afin de mettre en place une boucle de rétroaction automatisée (feedback loop).

Qu’est-ce qu’une boucle de rétroaction ?

Une boucle de rétroaction, ou feedback loop en anglais, est un procédé technique permettant aux expéditeurs d’email de recueillir les plaintes spam reçues par les webmails et FAI. Ces informations sont ensuite utilisées afin d’optimiser les paramètres de la délivrabilité et de réguler l’activité marketing des expéditeurs provoquant des volumes de plaintes importants.

Le premier accord du genre pour Signal Spam

Signal Spam fédère l’écosystème email Français depuis 2002. En tant que membre fondateur de la première heure, Orange démontre aujourd’hui sa volonté de coopération avec l’écosystème en envoyant des données de plaintes agrégés aux membres de Signal Spam.

DeliverNow, qui a contribué à la mise en oeuvre technique de cette boucle de rétroaction, salue cette initiative de coopération de l’écosystème email unique en France.

En pratique : la boucle de rétroaction de plaintes agrégée

Chaque jour, les membres de Signal Spam pourront récolter le nombre de plaintes agrégées pour leurs adresses IP (au format CSV). Seuls les membres de Signal Spam pourront donc recevoir les informations concernant les plaintes d’Orange.

Les informations contenues dans la boucle de rétroaction d’Orange :

  • La date
  • Le nom du fournisseur (en l’occurrence, Orange)
  • L’adresse IP concernée
  • Le nombre de plaintes reçues

feedbackloop_orange_signal_spam

Comme vous le savez peut-être, chez Orange, ce n’est pas le taux de plainte qui déclenche un éventuel blocage de vos campagnes, mais le volume total des plaintes reçues. Avec ce nouveau mécanisme, les expéditeurs d’emails utilisant une adresse IP dédiée pourront mesurer les plaintes générées par leurs campagnes afin de prendre les mesures adéquates.
Dans le cadre de son développement, Signal Spam mettra prochainement à disposition de ses membres des données de plaintes agrégés d’autres FAI Français. DeliverNow vous tiendra informé de ces prochaines évolutions.

À propos d’Orange : Orange est le principal fournisseur d’accès internet en France avec plus de 40% de parts de marché (Source: JDN). Orange est aussi le webmail le plus utilisé en France derrière Hotmail/Outlook.com.

À propos de Signal Spam : Signal Spam est une association regroupant les professionnels de l’emailing mais aussi certains acteurs institutionnels. Son but est de développer un réseau de confiance afin d’agir contre le spam.

Pour devenir partenaire de Signal Spam et bénéficier de ce service, faites votre demande ici :
https://www.signal-spam.fr/partenaires/devenir-partenaire

Commentaires (4)

  1. Olivier PIHET - Répondre

    6 septembre 2013 at 17 h 32 min

    Merci Delivernow pour cette très bonne nouvelle et merci a orange et signal spam pour cette précieuse initiative

  2. Marc - Répondre

    8 janvier 2014 at 19 h 30 min

    Bravo pour ce blog !

    La boucle de RETROACTION d’orange semble bloquer beaucoup d’isp. MAD mimi est devenu a ce jour inutilisable avec les adresses orange.fr et wanadoo.fr

  3. […] possible de recevoir le nombre de spamtraps Orange touchés par adresse IP et par jour. Après la mise en place de la boucle de rétroaction en septembre, il s’agit d’un nouvel effort conjoint entre Signal Spam et Orange afin de fournir […]

Add a Comment